Accueil
Qu'est-ce que l'épilepsie?
Statistiques
Est-ce génétique?
Pourquoi identifier un gène?
Comment identifier un gène?
Résultats
Confidentialité
Définitions
Bibliographie
Autres sites


















ADN : L'acide désoxyribonucléique (ADN) est une molécule complexe en forme de double hélice qui constitue le matériel génétique à la base de tout organisme vivant. Il peut être extrait à partir de toute cellule de l'organisme, habituellement à partir d'un prélèvement sanguin. Le chromosome est constitué d'ADN.

Chromosome : Structure en forme de bâtonnet, situé dans le noyau de toute cellule vivante et servant de support à la transmission des caractères génétiques propres à un individu.

Gènes : Nom donné à des unités définies, localisées sur les chromosomes, et responsable de la production des caractères héréditaires. Un gène correspond à un fragment d'ADN qui code pour une protéine. Chaque chromosome contient un grand nombre de gènes. L'ensemble de tous les gènes d'un organisme constitue le génome.

Généalogie : Dénombrement, liste des membres d'une famille et l'établissement de leur filiation.

Épilepsie idiopathique généralisée (IGE) : Syndrome épileptique qui associe la présence de crises de type généralisé (tonico-clonique, myocloniques, absences) et un fonctionnement par ailleurs normal du cerveau. Ce type d'épilepsie serait presque entièrement déterminé par des facteurs génétiques.

Idiopathique : Ce terme fait référence aux syndromes épileptique dont la cause n'a pu être identifiée.

Électroencéphalogramme (EEG) : Enregistrement de l'activité électrique du cerveau obtenu à l'aide d'électrodes captant les changements de potentiel.

Traumatisme crânien : Lésion au cerveau provoquée par une contact brusque avec la boîte crânienne qui peut causer des dommages plus ou moins important selon les endroits touchés.

Méningite : Inflammation des membranes (méninges) qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière. Elle résulte le plus souvent d'une infection virale ou bactérienne.

Accident cérébrovasculaire (ACV) : Maladie des vaisseaux sanguins, due à un blocage ou une rupture d'un vaisseau, qui détruit ou endommage des régions particulière du cerveau.

Absences (petit mal) : Altération de la conscience subite et brève associée à des décharges épileptiques particulières (3Hz) enregistrées à l'EEG.

Crises myocloniques : Ces crises sont caractérisées par des secousses (contractions) musculaires brèves et imprévisibles.

Crises cloniques : Secousses (contractions) musculaires brusques, répétitives et rythmiques.

Crises toniques : Contraction soutenue des muscles, de durée variable.

Crises tonico-cloniques (grand mal) : Convulsion généralisée à deux phases. Durant la phase tonique, la personne perd connaissance et s'effondre, puis elle se raidit. Pendant la phase clonique, les membres sont saisis de secousses successives.

Crises atoniques : Ces crises rares sont caractérisées par une perte du tonus musculaire et peuvent provoquer une chute.